SOMMET

mont FOURCHON  (2902m)

Région

VAL AOSTE

Cartographie :

Grand Saint Bernard n°1365 au  1/25.000

Auteur de la sortie :

 Team "Denali Sud"

Participants

le Poulpe et Ben


Orientation :

Sud

Difficulté globale :

 Bon skieur

Difficulté ski :

 S 3

Altitude départ :

1619 m

Altitude sommet :

2902 m

Dénivellation montée :

1300 m

Dénivellation descente :

1300 m 

Remarque orientation :

Orientation sans problème par beau temps !

 

Remarque difficulté :

Attention aux plaques à vents toujours possible dans cette région propice au vent  

 

Accès routier :

Depuis Nice prendre l’autoroute jusqu’à  Gênes (un peu avant d’entrer en ville, prendre main gauche) suivre alors Alessandria puis direction "Aosta"  - Remonter par la route de l'Hospice du Saint Bernard  et après SY OYEN, juste avant l'entrée du tunnel, prendre la direction de la route du col vers "St Rhemy", remonter jusqu'à ce qu'elle soit dégagée.

 

Itinéraire :

Depuis le village suivre le tracé de le route jusque vers 1730 m, là rester en rive gauche du torrent pour rejoindre vers 1950 m les chalets de Tarédaz, remonter la combe plein Nord vers le col puis vers 2400 m, on recoupe un des virages de la route , partir alors main gauche dans un vallon bien marqué en direction du N.Ouest vers un sommet bien détaché à gauche : le Mt Fourchon. La variante "skieur" plus intéressante et de gravir la crete située plus à droite : un dôme (appelé par les gens du pays Dome des skieurs!) de neige caractéristique et bien marqué qui offre une descente plus agréable.

 

DESCENTE:Idem

 

 

Matériel :

Couteaux  – Pelle – Arva – Sonde – Piolet

Logement :

Hospice du Grand Saint Bernard

 

Email: hospicestbernard@bluewin.ch

 


Date de la course :

Vendredi 4 Février 2005 

Jeudi 3 Avril  2003

 

Météo :

Grand beau temps froid

Neige et Avalanches:

Bonne neige en général

Pas de gros risques d'avalanches malgré quelques plaques .

 

Horaire :

 

Environ 3h00  5h

Commentaires

Belle course toujours intéressante et peu parcourue par ce versant souvent délaissé au profit du versant Nord plus court mais plus technique – Malgré tout, une bien belle descente lorsque les conditions de neige le permette –